Pour le nouvel an, une rétrospective 2018 !

2019 est là, et l’équipe d’Aquilegia vous présente donc ses meilleurs voeux pour cette année nouvelle ! Puissent plein de réussites, de joie, de chocolat et de chouettes lectures vous échoir pour les douze mois à venir (et même tous ceux qui suivent, soyons fous).

Et du coup, puisqu’il est l’heure des nouvelles résolutions, il est aussi l’heure des rétrospectives ! Alors, qu’est-il arrivé à Aquilegia en 2018 ?

Plein de choses !

En règle générale, ce fut l’année des changements et des bouleversements. L’un des plus gros, évidemment, aura été le départ de Maelweilh et l’arrivée de Lev ! Graphiste et illustratrice pour Aquilegia, Maelweilh a contribué énormément au développement du collectif – notamment son esthétique, sa page facebook, son premier site, des illustrations et de superbes maquettes ! Elle continue à dessiner sur sa page personnelle. Vendeuse, codeuse et maintenant autrice en notre sein, Lev aidait déjà depuis longtemps lorsqu’elle a joint nos rangs, où son dynamisme n’égale que son talent ! Si elle n’a pas encore beaucoup publié, soyez certain.es qu’on va la malmener convaincre de nous ravir de plus de textes ! Pour avoir un aperçu de ses talents, c’est ici.

Un autre changement au niveau des salons : nous avons testé Paris Manga à nouveau, pour la première fois depuis longtemps ! Vous étiez là, vous étiez charmants et… nous n’y retournerons probablement pas Un peu trop de bruit et de distance pour nous !

Un test plus concluant, par contre, ç’aura été la Japan Expo en temps que jeune créatrices/stand passion ! Inutile de le nier : nous stressions un peu du changement, mais vous avez été au rendez-vous ! Le salon a été un succès ponctué de nombreuses ruptures de stocks, parfois inattendues.

Harajuku et la Y/Con, nos salons de toujours, se seront très bien passés, sans surprise – d’accord, nous aurons attrapé trente-six insolations pendant la Harajuku, mais ç’aura été une leçon de vie ! Un seul regret : celui d’avoir dû retarder la sortie de Reines parmi les Princes, roman yuri/dark fantasy destiné à la Y/Con. Mais il n’en sera que davantage prêt pour l’année prochaine, pour laquelle nous avons déjà des Plans.

Niveau livres, Les Contes du Miroir Brisé, Les Cendres de l’Hiver et Cuivre sont tous épuisés ! Si nous nous y attendions pour Cuivre et ses six exemplaires, nous ne pensions pas exactement avoir autant de succès, et ça nous fait bizarre d’avoir à nouveau de la place sur la table… (Du moins pour le moment !) Pour les collectionneurs, il nous reste exactement deux tome 2 et deux tomes 3 des Cendres de l’Hiver, et L’Aigle et le Safran, la première sortie de Sen, n’est plus vendue en convention.

Mais ce fut également l’année de sorties un peu différentes ! Eldarianne a sorti son premier roman solo depuis longtemps : L’Aube poindra, une histoire de mariage arrangé entre un jeune noble plein de principes et un ancien aristocrate aux épaules lourdes de secrets, à mi-chemin entre la high fantasy et l’horreur gothique. Lev a publié sa première nouvelle au sein d’Aquilegia avec De sel et d’algues, un conte moderne mettant en scène un gardien de phare et un spectre sans repos, et qui fait partie du recueil des Contes des Heures Ecarlates. De son côté, Sen s’est essayée aux méch… aux héros tragiques avec Purusha, le quatrième volume de la collection Nemesis et l’histoire d’Alexis, demi-dieu grec amoral, précieux et cynique.

Une autre nouveauté, c’est que nous nous sommes essayées aux ebooks avec Les Contes du Miroir Brisé ! Si vous vous étiez promis de l’acheter à une prochaine convention et vous trouvez fort dépourvu.e par son décès, voilà donc une occasion en or d’assouvir vos pulsions sur notre nouvelle boutique. Avons-nous dit que nous avons une nouvelle boutique plus jolie et plus claire ? Un nouveau site (sur lequel vous lisez ces lignes, donc vous le suspectiez peut-être) avec une page de bonus gratuits et des recommendations qu’on cherche à étoffer un peu ?

Bref, 2018 aura été l’année des changements, des nouveautés et des audaces ! Nous espérons continuer dans la même lignée en 2019, où nous couvons déjà plusieurs nouveaux projets mais… Ce sera le sujet d’un autre billet :p

Encore une fois : tous nos voeux et bonne année !

 

— Sen