La reproduction des mouettes – Collision –

[M/M, urban fantasy/SF ?] Qu’on me permette un léger reproche à Collision : la couverture et le titre peuvent égarer – heureux égarement pour moi, qui l’avait acheté pour la raison spécieuse que je ne pouvais qu’aimer une BD de Nephyla, fût-ce la tranche de vie peinarde et rigolote qu’annonçait la présentation, et qui me suis retrouvée en réalité avec du vaudou, de la vengeance et des relations imparfaites.

Collision commence très littéralement par une collision – celle qui coûte une jambe à Stéa, jeune danseur plein de promesses qui s’est sacrifié pour sauver un passant. Torturé par la culpabilité, Koffee, l’homme qu’il a sauvé, va tout faire pour lui rendre une vie et un semblant de bonheur…

Si, derrière son côté one-shot, le récit soulève quelques questions qui auront sans doute leur réponse dans un tome ultérieur, Nephyla est une narratrice expérimentée : son trait, extrêmement maîtrisé, nous guide tout naturellement dans l’ambiguïté et l’intimité qui s’installe entre les deux hommes, suggère expertement les sentiments… et, il faut le dire, façonne de jolies scènes de sexe très sensuelles. Les personnages secondaires sont attachants chacun à leur façon (dédicace à l’autrice de romance qui parle aux plantes – et qui obtient des réponses !), et l’univers esquissé est profondément intéressant.

En bref : La reproduction des mouettes – Collision vous propose un excellent moment de lecture. C’est pro, c’est maîtrisé, c’est expressif, c’est un style très personnel et agréable, et les quelques rapidités de narration sont totalement oubliées sous le talent général qui exsude de l’ensemble.

Étiquettes : , ,