Djinn

[Conte/M/M] Djinn compte (haha) parmi ces récits qui gèrent parfaitement leur rythme : le format du conte est respecté sans pour autant laisser les personnages à l’état d’esquisse, la relation est développée sans briser le style simple et onirique du récit.
Pour sauver sa mère mourante, Husni décide de s’introduire parmi les vierges envoyées en offrande au terrible djinn Rashn pour voler l’un des trésors de celui-ci. La tâche, cependant, est loin d’être simple une fois sur place – d’autant que le seigneur des lieu s’avère bien plus humain et attachant que prévu…
Djinn est une lecture très agréable pour les yeux – les dessins sont superbes et le travail de coloration donne une teinte onirique à l’ensemble, servant parfaitement l’ambiance du récit – et pour l’esprit – c’est simple et sans prise de tête, une lecture détente avec une pointe d’humour et de mignon.

En bref : Si vous appréciez l’ambiance conte de fée, les beaux dessins et les couples honnêtement chous, sautez sur Djinn ! L’édition numérique française est disponible pour 4 euros ici et l’édition physique, en anglais, est disponible pour 10 euros.

Étiquettes : ,